deutsch
francais
english

ROSENTHAL musikmanagement
Landsberger Straße 1
04157 Leipzig
Germany
  Tel:+49 (0) 341 99 18 71 - 50
Fax:+49 (0) 341 99 18 71 - 55
Email: info@rmm-leipzig.de

Trio Zadig: Something in Between

L’ensemble parisien Trio Zadig, lauréat de onze prix internationaux, présente son premier CD sous le titre “Something in Between”. Les trois musiciens de France et des Etats-Unis traitent de leurs origines sur ce CD. L’enregistrement exceptionnellement captivant comprend l’ouverture de “Candide” ainsi qu’une fantaisie sur des thèmes de “West Side Story” de Leonard Bernstein (chacun arrangé par Bruno Fontaine), une œuvre du compositeur français Benjamin Attahir (*1989), qui est un ami de l’ensemble et le seul trio avec piano de Maurice Ravel qui est le cœur et le foyer musical du trio.

Le magazine Pizzicato est enthousiaste : “Fontaine a réussi à créer un petit chef-d’œuvre de transcription, et les Zadig jouent avec ravissement”. RBB Kulturradio vient également de recommander le CD et de compléter son critique en se référant au titre : “Le Trio Zadig ne fait pas ses débuts quelque part ‘entre les deux’, mais au sommet des jeunes trios de piano”. Une vidéo artistique pour le CD, qui respire le flair cinématographique des années 1940 et 1950, est disponible ici.


amarcord / Calmus: Leipziger Disputation

Le premier projet commun des célèbres ensembles vocaux de Leipzig amarcord et Calmus a été publié par Carus : L’accent est mis sur la splendide messe à douze voix d’Antoine Brumel, qui aurait été célébrée dans l’église St. Thomas à l’occasion de la célèbre Disputatio de Leipzig entre Martin Luther et le représentant papal Johannes Eck en 1519. Un point culminant de la vie musicale de Leipzig et en même temps un jalon dans la musique vocale polyphonique. La messe est complétée par des compositions de Josquin des Préz, Johann Walter, Thomas Stoltzer et autres. Ici vous pouvez voir une vidéo sur la création de l’enregistrement.

 

amarcord et Calmus interpréteront le programme musical de la Disputatio de Leipzig le 16 juin 2019, 500 ans après l’événement historique, à l’église St. Thomas de Leipzig, dans le cadre du Festival Bach de Leipzig.


Agnès Clément: Le Rossignol en Amour

Chante, rossignol chante …

„Dans un disque qui brasse les époques du 17e à nos jours, l’auvergnate Agnès Clément, Harpe solo de l’Orchestre de l’Opéra Royal de la Monnaie à Bruxelles depuis 2013, revient sur l’oiseau de l’amour. A travers son instrument léger et apaisant, l’on (re)découvre Daquin, ou Posse et l’on entend Couperin et Liszt sous d’autres plumes et auspices. Un CD à écouter sans modération pour un se concentrer, se détendre ou rêver à l’amour. La soliste sera de passage à Mulhouse le 14 juin pour le festival Harpissima. Agnès Clément, Le rossignol en amour, Oeuvres de Daquin, Paris-Alvars, Couperin, Liszt, Rameau, Hindemith et Posse.“

Toute la Culture


Bienvenue: Trio Zadig (Paris)

Nous somme ravis d’annoncer que Rosenthal Musikmanagement représente désormais le Trio Zadig en Allemagne ! Récompensé par onze prix internationaux, le Trio Zadig captive le public par sa virtuosité, son élégance, et son enthousiasme irrésistible. C’est dans l’amitié que le Trio puise toute sa force. Boris Borgolotto et Marc Girard Garcia sont de véritables amis d’enfance, qui ont étudié au CNSM de Paris, puis à Vienne. En 2014, ils croisent Ian Barber, pianiste américain de la classe d’André Watts à l’Université d’Indiana avec qui le courant passe immédiatement. Rapidement, le Trio remporte de nombreux prix (1er prix Fnapec, 2ème Prix Fischoff), et se produit dans le monde entier (Wigmore Hall, Shanghai City Theater, Philharmonie de Paris). Il est l’invité d’émissions musicales sur Radio France et Musiq’3 et est diffusé sur Mezzo TV. Aujourd’hui, le Trio Zadig est soutenu par la Fondation Banque Populaire. Il est résident de ProQuartet et de la Chapelle Reine Elisabeth auprès du Quatuor Artemis.


amarcord & Jörg Widmann

Pour leur 25e et 275e anniversaires respectifs, les deux ensembles hors pair de Leipzig que sont Amarcord et l’orchestre un peu plus accompli de la Gewandhaus ont commandé en commun une ballade d’anniversaire au compositeur couronné de succès Jörg Widmann – compositeur en résidence de la saison actuelle de la Gewandhaus. Cette ballade s’intitule « Rimes d’enfants et vers du non-sens d’après des textes d’Heinrich Heine, de Karl Valentin, d’Erich Kästner et d’autres. » L’œuvre qui alterne entre humour et gravité extrême a été jouée en avril 2018 à la Gewandhaus de Leipzig.
« Pour l’ensemble Amarcord, Widmann a composé une variété de sons littéralement dans la gorge. Et comme Wolfram Lattke, Robert Pohlers, Frank Ozimek, Daniel Knauft et Holger Krause peuvent chanter tout ce que cinq hommes peuvent chanter, il va de soi que cela aussi ils l’ont réussi. (…) Chaque syllabe, chaque mimique, chaque geste des cinq fabuleux est en place et tout s’envole dans un cosmos du comique – avec la contribution essentielle de l’orchestre de la Gewandhaus sous la direction de Michal Nesterowicz. » (LVZ)